Accueil > Editorial > Brèves >

Victoire juridique pour les peuples autochtones en Équateur

24 octobre 2018



Lundi 22 octobre 2018, la cour provinciale de Sucumbíos, en Équateur, a jugé en faveur de la communauté A’i Cofan de Sinangoe dans l’action de protection lancée par le Médiateur et la communauté A’i Cofán de Sinangoe, stoppant toutes les mines d’or en activité et annulant 52 nouvelles concessions dans l’une des régions les plus riches en biodiversité du bassin amazonien.

Cette ruée vers l’or menaçait plus de 60.000 acres (24.000 ha) de forêt primaire sur les terres ancestrales des Cofan. Cette victoire est non seulement importante pour la préservation de cette forêt pluviale et du réseau fluvial dont dépendent des milliers de personnes, mais elle constitue également un précédent pour les droits des peuples autochtones en Équateur, avec des implications plus larges pour la protection des forêts tropicales vitales pour le climat de la Terre.

ES






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
Dans les mêmes dossiers       Mines et Gaz de schiste



Sur les mêmes thèmes       Luttes