Accueil > Editorial > Brèves >

Uranium : une société chinoise va lancer de nouvelles prospections au Niger

10 octobre 2018



Le Niger a autorisé une société chinoise à lancer des prospections d’uranium dans le nord du pays, selon le site de la présidence nigérienne mercredi 10 octobre.

Approuvées mardi en conseil des ministres, deux conventions minières doivent permettre à la société chinoise Zijing Hechuang Science and Technology Development Company ltd de mener des « recherches d’uranium » et « substances connexes » sur deux permis à Tchirozérine, dans la région septentrionale et désertique d’Agadez, selon un communiqué.

Cette société « s’engage à investir » dans les trois prochaines années environ cinq millions de dollars. Comme « retombées immédiates », Niamey espère engranger diverses recettes, la création d’emplois et des infrastructures communautaires pour les zones concernées, très déshéritées.

Depuis 2011, deux sociétés chinoises, dont la China National Nuclear Corporation (CNNC), extraient déjà de l’uranium à Azelik, près de la localité d’Ingall, en plein désert. Azelik est située à 200 km au sud-ouest d’Arlit, autre citée minière, où le géant français du nucléaire Orano exploite l’uranium depuis 50 ans.

Le Niger est le 4e producteur d’uranium au monde et un des pays les plus pauvres de la planète.






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
Dans les mêmes dossiers       Mines et Gaz de schiste Nucléaire