Accueil > Editorial > Brèves >

Un nouveau « procès Bure » s’est tenu à Bar-le-Duc

4 juin 2019



Mardi 4 juin, un nouveau « procès Bure » s’est tenu au tribunal correctionnel de Bar-le-Duc (Meuse). Trois personnes, opposantes au projet d’enfouissement de déchets nucléaires Cigéo, comparaissaient. L’une pour outrage et rébellion, la deuxième pour refus de signalétique, et la troisième pour port d’arme (un petit couteau de pique-nique qu’elle portait en sortant d’un supermarché).

La première affaire a été renvoyée en novembre. Pour les deux autres affaires, le procureur a requis des amendes avec un suivi par le juge d’application des peines. Le jugement sera rendu le 2 juillet.

Comme le racontait Reporterre en février, il semblerait qu’il soit désormais de coutume de juger les opposants à Cigéo en groupe, même si les infractions pour lesquelles ils sont poursuivis ne sont pas les mêmes et se sont produites à plusieurs mois d’intervalle.

Il s’agit donc d’une énième audience, toujours sous haute surveillance policière, comme a pu le constater Juliette Geoffroy, de l’association Cedra, contactée par Reporterre : « Des gendarmes dehors, dans le hall, et dans la salle d’audience, cela donne le ton », a-t-elle témoigné.

 Source : Reporterre.

 Photo : Le palais de justice de Bar-le-Du le 4 juin (DR).






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Face à la répression, l’opposition à Bure cherche à se renouveler
Dans les mêmes dossiers       Déchets nucléaires



Sur les mêmes thèmes       Libertés