Accueil > Editorial > Brèves >

Un nouveau geste climatique de M. Macron : il valide l’autoroute Toulouse-Castres

28 novembre 2019



Deux élus sud-tarnais comptaient bien profiter de leur première participation à un congrès des maires la semaine dernière à Paris pour évoquer le projet d’autoroute entre Castres et Toulouse au plus haut sommet de l’Etat. Vincent Colom, le maire de Lagarrigue, et Alexia Bousquet, la maire de Cahuzac, faisaient partie des 2.000 maires invités à l’Elysée mercredi 27 novembre.L’occasion était trop belle d’interpeller le chef de l’Etat sur ce sujet qui leur tient à cœur.

« Il y avait des centaines de personnes agglutinées autour de lui mais on a réussi à l’approcher », raconte Vincent Colom. Les deux élus attirent son attention et lui demandent donc où en est le projet d’autoroute. « Il était parfaitement au courant du dossier, raconte le maire de Lagarrigue. Et il nous a dit que les annonces de la ministre des Transports lors de sa venue à Castres étaient confirmées ».

La veille, la loi d’orientation des mobilités, qui avalise le projet autoroutier d’ici 2022 et le financement de l’Etat, avait été votée.

 Source : La Dépêche






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Comment le lobby pro autoroute a imposé la liaison Toulouse-Castres
Dans les mêmes dossiers       Grands Projets inutiles