Accueil > Editorial > Brèves >

Un garde forestier assassiné en Roumanie

21 octobre 2019



Un garde forestier de la région du Maramures, en Roumanie, a été tué mercredi 16 octobre 2019 probablement par des voleurs de bois, rapporte la BBC. En un mois, c’est le deuxième assassinat. En septembre dernier, un autre garde forestier, près de Pascani, dans le nord-est du pays, avait été retrouvé mort dans sa voiture, à proximité d’une coupe illégale de bois.

Depuis le début de l’année 2019, seize cas d’agression ont été recensés contre des employés de Romsilva — la société nationale de gestion des forêts en Roumanie. La situation se tend alors que le vol de bois augmente et envahit le marché européen pour fournir du bois énergie et de l’aggloméré. La branche roumaine de Greenpeace estime que le pays perd trois hectares de forêt par heure en raison de l’abattage légal et illégal d’arbres, y compris dans ses forêts anciennes.

En septembre 2019, trois ONG ont déposé plainte auprès de la Commission européenne contre le gouvernement roumain, alléguant que ses pratiques d’exploitation forestière contrevenaient à la législation de l’Union européenne sur la protection de la nature, et que ses efforts étaient insuffisants pour lutter contre l’exploitation forestière illégale. Ces dernières années, six gardes forestiers ont été assassinés en Roumanie, rappelle la BBC.






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
Dans les mêmes dossiers       Forêt