Accueil > Editorial > Brèves >

Trop « politique », la campagne de Greenpeace n’est pas diffusée dans le métro parisien

3 mars 2020



« Trop politique », une publicité de Greenpeace alertant sur l’urgence climatique et l’hypocrisie des gouvernements français ne sera pas affichée dans le métro parisien.

On y voit un iceberg qui s’effondre, des blocs de glace sous forme de « bla-bla-bla » chutent dans l’eau, et Greenpeace écrit : « Face à l’urgence climatique, les discours ne suffisent pas… les gouvernements doivent agir. » Voilà en tout cas ce que verront, affichés dans le métro, les habitants de Bordeaux, Montpellier, Lyon ou Toulouse. À Paris en revanche, l’ONG s’est frotté au refus de la régie publicitaire Mediatransports. Cette filiale du groupe Publicis exploite la quasi-totalité des dispositifs publicitaires présents dans les transports en commun d’Ile-de-France.

Sylvie Doerflinger, sa directrice juridique, se justifie dans Le Parisien :

« Le contrat qui nous lie à la RATP et à la SNCF nous interdit de diffuser des publicités à caractère politique. Or, cette publicité ne respecte pas notre devoir de neutralité et va au-delà d’une simple interpellation car elle pointe l’inaction des décideurs politiques et lance une injonction au gouvernement à agir. »

Une explication qui peine à convaincre le directeur de Greenpeace Jean-François Juillard pour qui cette publicité « n’est pas allé très loin dans la mise en accusation des politiques ». Sur Twitter, il s’étonne : « Les pubs pour les SUV ou le transport aérien c’est bon mais interpeller nos décideurs politiques sur l’urgence climatique, c’est interdit... »

La campagne de Greenpeace ne dérange pas que Médiatransports. La Sep Publicité, une régie qui gère les publicités dans des salles de cinéma, avait refusé de diffuser le film allant de pair avec la campagne d’affichage dans les salles de cinéma pour les mêmes motifs. Son directeur général Christophe Baures explique : « On a un peu le bras qui tremble car nous sommes en pleine période préélectorale et que ce film reprend un message politique. Nous souhaiterions avoir un avis de l’autorité de régulation de la publicité avant de décider ou non de la passer. »






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
Sur les mêmes thèmes       Climat Politique