Accueil > Brèves >

Trois milliards d’animaux touchés par les feux de forêt en Australie

28 juillet 2020



Les chiffres sont tombés et ils sont dramatiques. Six mois après les feux de forêts en Australie, le WWF a évalué le nombre d’animaux affectés cette catastrophe. Dans un rapport, écrit en collaboration avec plusieurs universités australiennes, l’association estime que près de trois milliards de bêtes sont mortes ou ont dû migrer du fait des incendies. Soit 2,46 milliards de reptiles, 180 millions d’oiseaux, 143 millions de mammifères et 51 millions de batraciens.

C’est l’une « des pires catastrophes de l’histoire moderne pour la faune », alerte le WWF. Avant de souligner que les perspectives pour ceux qui ont échappé aux flammes, « ne sont probablement pas terribles » en raison d’un manque de nourriture, d’abri et de protection face à leurs prédateurs.

Le rapport.

Au total, entre 2019 et 2020, 115.000 kilomètres carrés avait été ravagés, une zone trois fois plus grande que les Pays-Bas. Cent espèces menacées de plantes et animales endémiques ont perdu plus de la moitié de leur habitat dans les flammes. Pour le WWF :

Il est difficile de penser à d’autres événements, ailleurs dans le monde, de mémoire d’homme, qui aient tué ou déplacé autant d’animaux. C’est une des pires catastrophes de l’histoire moderne pour la faune. »






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
Dans les mêmes dossiers       Forêts Mégafeux



Sur les mêmes thèmes       Climat Nature International