Accueil > Brèves >

Total va fermer la raffinerie de Grandpuits

24 septembre 2020



Total a confirmé, jeudi 24 septembre au matin, son intention de cesser le raffinage sur son site historique de Grandpuits, en Seine-et-Marne. Le groupe a détaillé aux syndicats, lors d’un comité social et économique central (CSEC), son projet de reconversion de la raffinerie.

Le sort du site était en suspens depuis des incidents répétés sur l’oléoduc qui alimente la raffinerie depuis le port du Havre, le Pipeline d’Île-de-France (Plif).Total a estimé que remplacer le Plif pourrait coûter environ 600 millions d’euros.

Le groupe a donc décidé de transformer l’activité du site plutôt que de faire réparer le tuyau. Son projet, intitulé « Galaxie », consiste à créer sur place une « plate-forme zéro pétrole ».

Le groupe prévoit d’investir 500 millions d’euros pour la production d’agrocarburants, à partir de graisses animales, d’huiles de cuisson et d’huiles végétales, « à l’exception de l’huile de palme », a précisé Total. La production d’agrocarburants est cependant très contestée sur un plan écologique, comme l’ont rappelé les associations Greenpeace ou les Amis de la Terre lors d’actions contre la bioraffinerie de Total à La Mède (Bouche du Rhône). Une usine de « bioplastique », fabriqué à partir de canne à sucre, devrait également être implantée sur place.

Les activités de raffinage devraient prendre fin dès le début de l’année 2021, et le stockage de produits pétroliers, fin 2023. Le projet prévoit de maintenir 250 postes sur les 400 que compte aujourd’hui Grandpuits.

Selon la CGT, la reconversion que le groupe pétrolier entend engager pourrait entraîner la suppression de 200 postes chez Total et de 800 autres chez les sous-traitants.

Sur Twitter, la conseillère régionale écologiste Bénédicte Monville a dénoncé cette nouvelle « délocalisation de l’activité de raffinage », qui permet à la compagnie pétrolière de « maximiser ses profits ».






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
Sur les mêmes thèmes       Énergie