Accueil > Editorial > Brèves >

Total pointée comme une « major du chaos climatique »

28 mai 2019



Trois ONG — 350.org, les Amis de la Terre, Notre Affaire à tous — ont publié, mardi 28 mai, un rapport analysant la stratégie climatique du géant pétrolier Total. Cette publication, qui survient la veille de l’assemblée générale du groupe, montre « une stratégie de façade, absolument incompatible avec les objectifs de l’Accord de Paris ». Car, malgré une communication verte, « Total continue d’investir massivement et quasiment exclusivement dans le pétrole et le gaz, y compris dans l’exploration de nouveaux gisements », ont dénoncé les ONG dans un communiqué.

Alors que dans sa communication, la multinationale assure vouloir limiter le réchauffement climatique à 2 °C, les annexes aux comptes consolidés de Total révèlent que le groupe construit en réalité une stratégie complètement déconnectée du respect des objectifs de l’Accord de Paris, nous menant vers 2,7 °C à 3 °C de réchauffement.

D’après les ONG, « la stratégie climat de Total est criblée de fausses solutions », notamment des investissements massifs dans le gaz et les agrocarburants, ainsi que dans les technologies de capture et stockage du CO2, « dont le déploiement est risqué et dont l’effectivité repose grandement sur de la spéculation ».

« La stratégie climat de Total apparaît d’autant plus grave qu’une limitation du réchauffement climatique à + 1.5 °C demeure encore possible, si une réelle transition énergétique vers les renouvelables était lancée, a déclaré Paul Mougeolle, de Notre Affaire à Tous. Total n’a d’autre choix que de changer radicalement de modèle économique. Faute de quoi l’entreprise s’expose à des risques financiers et juridiques imminents. »

Le rapport est téléchargeable ici :






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : En Argentine, la Patagonie est le nouvel eldorado du gaz de schiste
Sur les mêmes thèmes       Climat Énergie