Accueil > On en parle >

Réunir les postures du méditant et du militant

16 mai 2019 / Christine Kristof-Lardet



Dans « Sur la Terre comme au Ciel », Christine Kristof-Lardet témoigne du cheminement de personnes — religieuses ou laïques — qui tentent d’incarner au quotidien davantage de cohérence entre leurs valeurs et leurs actes, et transmet les fruits de leurs recherches.

Nombre de communautés spirituelles intègrent aujourd’hui la dimension écologique dans leur mode de vie et leurs structures, puisant à la source de leur sagesse les raisons d’un engagement pour la Terre et le Vivant. En même temps, elles sont des laboratoires où s’inventent et s’expérimentent des « possibles » qui peuvent nourrir notre société en quête de sens, de valeurs et de repères. Cette ouverture favorise l’émergence d’une approche spirituelle de l’écologie au sein de laquelle les postures du « méditant » et du « militant » se fécondent mutuellement.

Les reportages réalisés au sein des monastères, ashrams, centres spirituels ou écosites sacrés de diverses traditions, en France et à l’étranger, révèlent cette dynamique à l’œuvre. Cet ouvrage témoigne du cheminement de personnes — religieuses ou laïques — qui tentent d’incarner au quotidien davantage de cohérence entre leurs valeurs et leurs actes, et transmet les fruits de leurs recherches. Il évoque également des courants favorisant cette conversion écospirituelle : la permaculture, l’écopsychologie, la connexion à la nature, les nouvelles gouvernances… Il est en cela une ressource qui peut inspirer chacun dans sa quête d’harmonie et ouvrir des perspectives pertinentes pour notre monde en transition.







Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
Dans les mêmes dossiers       Écologie et spiritualité