Accueil > Editorial > Brèves >

Port de Brétignolles : les opposants ont bloqué le chantier

9 octobre 2019



En Vendée, la résistance face au projet de port de plaisance de Brétignolles s’organise. Quelques heures après la manifestation du dimanche 6 octobre 2019 qui a rassemblé 2.500 personnes sur la plage, plusieurs opposants se sont installés sur un terrain privé aux abords du site avec l’intention de bloquer les travaux préparatoires. Ils ont créé « la Zad de la dune » et lancé des appels aux dons de couvertures, nourritures et bâches. Une cabane a été édifiée et des tentes montées. Une assemblée générale est prévue tous les soirs, à 19 h, à ce nouveau campement.

Mardi 9 octobre au petit matin, une cinquantaine de militants ont aussi réussi à stopper les pelleteuses qui s’attaquaient à la dune de sable. Le chantier a été arrêté vers 9 heures pour des raisons de sécurité et les engins ont dû faire demi-tour. Mais des plaintes ont été déposées contre les opposants.

Composé de plus de 900 anneaux, le port de plaisance doit normalement ouvrir en 2023. Son coût est estimé à 43 millions euros et ses travaux nécessite l’arrachage de dizaines d’arbres, la destruction de la plage et de la zone humide. Les associations locales dénoncent « une tragédie environnementale ».






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
Sur les mêmes thèmes       Luttes