Accueil > Editorial > On en parle >

Penser le futur en analysant les climats du passé

23 septembre 2019



Dans « Climats passés, climats futurs », texte clair et enlevé, Jean Jouzel évoque ses travaux et son engagement au sein du Giec.

Le réchauffement climatique et le rôle des activités humaines sur notre climat deviennent de plus en plus perceptibles, et occupent une place grandissante dans notre vie quotidienne. Lutter contre le réchauffement climatique est un véritable défi : c’est celui que s’est fixé Jean Jouzel tout au long de sa carrière scientifique.

L’analyse des molécules emprisonnées depuis des dizaines de milliers d’années dans les carottes de glace des forages polaires lui a permis, avec d’autres glaciologues, de comparer températures et composition de l’atmosphère à différentes époques. Ils ont ainsi souligné, pour la première fois, l’importance de l’effet de serre dans le réchauffement climatique.

Dans ce texte clair et enlevé, Jean Jouzel nous parle de son parcours, de ses travaux, de son engagement au sein du Giec et nous introduit de manière claire à l’étude des climats passés pour mieux connaître et comprendre les climats futurs.







Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : « Climat, il n’est pas trop tard » : six vidéos pour comprendre le climat... en souriant