Accueil > Editorial > Brèves >

Paris : « La Rue est à nous » demande aux candidats de réduire la place de la voiture

16 novembre 2019



Hier jeudi 14 novembre, un collectif d’associations a lancé une campagne intitulée « La rue est à nous », demandant aux candidats à la mairie de Paris de s’engager pour une réduction de la place des voitures dès 2020 dans la capitale. Une centaine de citoyens s’étaient rassemblés place de l’Hôtel de ville de Paris, afin de rappeler que la pollution de l’air retire deux années d’espérance de vie aux Parisiens.

La campagne est organisée par Alternatiba Paris, en partenariat avec les associations France Nature Environnement Paris, les Amis de la Terre Paris, Rue de l’Avenir, Paris Sans Voiture, la Voie est Libre, Respire et les associations cyclistes Mieux se Déplacer à Bicyclette et Vélorution Île-de-France.

« Alors que 26 % des écoles parisiennes sont concernées par d’importants dépassements des seuils légaux de pollution de l’air, La Rue est à Nous appelle les candidats à prendre des engagements forts pour réduire à Paris la place des véhicules motorisés individuels dès 2020, première source de cette pollution. Cette réduction doit permettre de donner toute sa place aux modes de déplacement actifs et collectifs ainsi qu’à la végétalisation de l’espace public », ont-ils indiqué dans un communiqué.






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Six trucs pour se passer de la voiture
Sur les mêmes thèmes       Pollutions