Accueil > Editorial > Brèves >

Open de tennis d’Australie : une joueuse abandonne à cause de la qualité de l’air

14 janvier 2020



Conséquence directe des incendies qui ravagent l’Australie, la qualité de l’air est déplorable à Melbourne, la capitale de l’État de Victoria. Cela n’a pas empêché les organisateurs de l’Open d’Australie, un tournoi de tennis, de maintenir la compétition.

Ce mardi, les qualifications du premier Majeur de la saison avaient démarré depuis à peine trois heures quand un incident s’est produit à Melbourne Park : prise de violentes quintes de toux et de difficultés respiratoires à cause de la qualité de l’air, la joueuse slovène Dalila Jakupovic a abandonné pendant son premier tour de qualifications.


Dans l’après-midi, un jeune ramasseur de balles a fait un malaise. Les joueurs Jay Clarke et Blaz Kavcic sont venus aux nouvelles et lui ont donné de l’eau. Ces incidents sont une conséquence directe de la qualité de l’air, qualifiée de « dangereuse  » à l’aube, de « très mauvaise » en fin de matinée, c’est-à-dire les deux pires niveaux possibles. Le tournoi a tout de même été maintenu, ce qui n’a pas manqué de faire réagir les joueurs, dont le Français Gilles Simon :

Mardi matin, la ville de Melbourne a conseillé à ses riverains de rester autant que possible chez eux, fenêtres et portes fermées, et de ne pas sortir leurs animaux. Les piscines extérieures et certaines plages ont été fermées, les courses hippiques annulées. Les ouvriers qui travaillent en extérieur ont été mis au repos forcé. Pas les joueuses et les joueurs de tennis.






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
Sur les mêmes thèmes       International