Accueil > Brèves >

Les sans-papiers en marche vers l’Élysée

16 octobre 2020



Leur voyage touche à sa fin. Partis de Grenoble, Marseille, Strasbourg ou encore de Lille, les sans-papiers vont arriver samedi 17 octobre à Paris, point culminant de leur marche débutée le 19 septembre. À l’appel de 15 collectifs, de la marche des Solidarités, des États généraux des migrations et de plus de 120 organisations, ils ont porté au fil de leurs étapes trois revendications : régularisation, logement pour tous et fermeture des centres de rétention administrative (CRA). Une demande appuyée par le Défenseur des droits, pour éviter la propagation du covid.

Chaque étape a été l’occasion d’une mobilisation, comme à Lyon où se sont retrouvées près de 2.000 personnes.

La date d’arrivée à Paris n’est pas anodine : elle commémore le massacre de plusieurs dizaines d’Algériens qui manifestaient le 17 octobre 1961 contre un couvre-feu appliqué aux seuls Nord-Africains.

Les militants avaient prévu de se retrouver devant l’Élysée, mais le préfet de police de Paris a pris mardi 13 octobre un arrêté pour interdire le parcours de la manifestation de la place de la République à la Concorde, pourtant déposé depuis des semaines.






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
Dans les mêmes dossiers       Migrations