Accueil > Editorial > Brèves >

Les nouvelles centrales à charbon chinoises sont incompatibles avec l’Accord de Paris

23 novembre 2019



Qu’importe le réchauffement climatique et l’Accord de Paris ! La Chine, l’un des pays qui émet le plus de gaz à effet de serre, a décidé, de relancer la construction de nouvelles centrales électriques à charbon. Le ralentissement de son économie a affaibli son ambition climatique, qui est passée désormais au second plan.

Selon une étude de l’ONG américaine Global Energy Monitor, publiée mercredi 20 novembre, les centrales électriques à charbon construites en Chine entre janvier 2018 et juin 2019 annulent la baisse d’émissions réalisées par le reste du monde.

Les centrales à charbon en construction ou sur le point d’être rouvertes dans ce pays représentent 147,7 gigawatts, soit une capacité équivalente à la production électrique des 200 centrales à charbon européennes en activité.

Les chercheurs soulignent qu’une hausse de la capacité énergétique de la Chine est incompatible avec l’engagement pris en 2015 lors de la COP21 à Paris, dont la Chine est signataire, visant à limiter à deux degrés le réchauffement climatique global.






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : La Chine va suspendre 90 % des projets de centrale à charbon
Dans les mêmes dossiers       Chine Climat : de COP en COP