Accueil > Editorial > Brèves >

Les militants de XR bloquent un dépôt logistique du secteur du BTP à Paris

17 février 2020



Ils étaient 400 activistes d’Extinction Rebellion, ce lundi 17 février, à envahir le dépôt Lafarge Granulat et l’usine Cemex, situés port Victor, le long des quais de Seine, dans le 15e arrondissement de Paris. Leur but : perturber les chantiers alimentés par le site, et dénoncer le secteur du BTP, qui est responsable de 39% des émissions mondiales de CO2.

À partir de 8 h, les militants de tous âges, Parisiens ou non, ont commencé à bloquer le lieu, avec la non-violence qui caractérise le mouvement. Certains ont escaladé les façades des bâtiments pour y accrocher des banderoles clamant « Cimentiers criminels », « Stop » et « Dire la vérité ». D’autres ont préféré peindre les camions ou s’allonger en groupes sur le trottoir devant les différentes entrées.

L’action s’est prolongée ce matin avec des performances artistiques et des discours de militants, d’architecte, d’ingénieur… Les activistes comptent occuper le lieu jusqu’à la fin de la journée.






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
Dans les mêmes dossiers       Extinction Rebellion



Sur les mêmes thèmes       Climat Luttes