Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Climat

Les fuites de méthane du secteur énergétique des USA sont bien plus importantes qu’on ne l’estimait

Les fuites générées par l’industrie énergétique états-unienne représentent 13 millions de tonnes de méthane chaque année, bien plus que les estimations de l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA). Les chercheurs ont indiqué que ces fuites s’élevant à 2,3 % de la production brute de gaz américain, bien plus que le taux de 1,4 % estimé par l’EPA.

L’étude a été publiée dans la revue Science le 21 juin.

« Les scientifiques ont découvert un problème énorme, mais aussi une opportunité énorme », a déclaré Steven Hamburg, scientifique à l’ONG Environnemental Defense Fund et co-auteur du rapport. « Réduire les émissions de méthane du secteur pétrolier et gazier est la manière la plus rapide, la plus rentable dont nous disposons pour ralentir le taux de réchauffement aujourd’hui », ajoute-t-il.

Le méthane est le composant principal du gaz naturel, et sur une durée de 20 ans son impact sur le réchauffement climatique est 80 fois supérieur à celui du dioxyde de carbone, selon les experts. Le gaz naturel est une énergie fossile qui émet moins de dioxyde de carbone que le pétrole ou le charbon, mais son efficacité dépend en grande partie de la capacité à minimiser les fuites de méthane.

Les chercheurs estiment que la différence entre les estimations du gouvernement américain et les émissions réelles « est probablement le résultat des méthodes d’inventaire actuelles qui ne prennent pas en compte les émissions de méthane survenant dans des conditions anormales, comme les pannes ».

C’est maintenant que tout se joue…

La communauté scientifique ne cesse d’alerter sur le désastre environnemental qui s’accélère et s’aggrave, la population est de plus en plus préoccupée, et pourtant, le sujet reste secondaire dans le paysage médiatique. Ce bouleversement étant le problème fondamental de ce siècle, nous estimons qu’il doit occuper une place centrale et quotidienne dans le traitement de l’actualité.

Reporterre est un exemple rare dans le paysage médiatique : totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre, et sans publicité.
Le journal emploie une équipe de journalistes professionnels, qui produisent chaque jour des articles, enquêtes et reportages sur les enjeux environnementaux et sociaux. Nous faisons cela car nous pensons que la publication d’informations fiables, transparentes et accessibles à tous sur ces questions est une partie de la solution.

Vous comprenez donc pourquoi nous sollicitons votre soutien. Des dizaines de milliers de personnes viennent chaque jour s’informer sur Reporterre, et de plus en plus de lecteurs comme vous soutiennent le journal. Les dons de nos lecteurs représentent plus de 97% de nos ressources. Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, le journal sera renforcé. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner