Accueil > Editorial > Brèves >

Le gouvernement projette la construction de six réacteurs EPR

15 octobre 2019



Le gouvernement serait favorable à la construction de six nouveaux réacteurs EPR. C’est ce que laisse entendre une lettre de la ministre de la Transition écologique et solidaire, Élisabeth Borne, et de son collègue à l’Économie, Bruno Le Maire, adressée au directeur d’EDF Jean-Bernard Lévy. Elle a été dévoilée lundi 14 octobre en fin d’après-midi par Le Monde, et a été envoyée le 12 septembre dernier.

Le document trace une feuille de route précise à EDF, pour « être en mesure de répondre à l’exécution d’un programme de construction de trois paires de réacteurs sur trois sites distincts », précisant que la construction de chaque paire sera « espacée de quatre ans et les tranches au sein d’une même paire de dix-huit mois ». Un bilan de la construction des premiers EPR devrait être effectué dès mi-novembre, pour qu’ensuite EDF fournisse en décembre « une analyse des capacités de la filière » à construire les six réacteurs.

Le Réseau Sortir du nucléaire juge que ce courrier indique que « la décision gouvernementale serait déjà prise », ceci alors qu’« en novembre 2018, Emmanuel Macron avait annoncé qu’aucune décision ne serait prise avant 2021 concernant la construction de nouveaux réacteurs. Au vu du retard sur le chantier de l’EPR de Flamanville, il semblait même évident que rien ne serait décidé avant que celui-là ne soit achevé. »

« On comprend mieux les achats de terrain effectués par EDF autour des centrales, tout comme l’appel d’offre déposé par EDF pour la construction de deux EPR à partir de 2023 », poursuit l’association.






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Dans le Centre, EDF cherche mystérieusement à acheter des terrains
Dans les mêmes dossiers       Nucléaire