Accueil > Editorial > Brèves >

Le Val-de-Marne, premier département à prendre un arrêté antipesticides

10 septembre 2019



Ce mardi 10 septembre, le président du conseil départemental du Val-de-Marne, Christian Favier, a pris un arrêté interdisant l’usage des pesticides perturbateurs endocriniens, ou contenant du glyphosate, dans le département.

Il entend ainsi soutenir la dizaine de communes du Val-de-Marne qui ont pris des arrêtés antipesticides, suivant en cela l’initiative de Daniel Cueff, le maire de Langouët (Ille-et-Vilaine).

« Alors qu’une consultation nationale s’est ouverte ce lundi, le Val-de-Marne entend contribuer au débat, qui concerne notamment la santé publique et singulièrement la santé des riverains de zones d’épandage et des agriculteurs eux-mêmes. L’inquiétude et la méfiance vis-à-vis des produits phytosanitaires grandissent. Or, l’État ne semble pas prendre la mesure de cette inquiétude légitime, ni l’ampleur des moyens nécessaires à une agriculture durable. Par leurs engagements, les élus locaux — soutenus par des habitants, des agriculteurs et des associations — peuvent faire bouger les choses : ils doivent être à présent entendus ! » indique l’élu communiste dans un communiqué.






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Le Conseil d’État annule l’arrêté « pesticides », jugé insuffisamment protecteur de la santé et de l’environnement
Dans les mêmes dossiers       Pesticides