Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Pesticides

La loi réautorisant les néonicotinoïdes définitivement adoptée

Vendredi 30 octobre, le projet de loi permettant d’instaurer des dérogations à l’interdiction des néonicotinoïdes pour les cultures de betteraves a été définitivement adopté par l’Assemblée nationale avec 103 voix pour et 45 voix contre.

« Voter pour ces poisons est un contresens historique grave alors que la biodiversité et le vivant s’effondrent », a tweeté la députée Delphine Batho.

Depuis cet été, le gouvernement poussait pour réautoriser l’utilisation de ces insecticides dans les champs de betteraves, décimés par le virus de la jaunisse. Pour autant, comme nous l’expliquait le chercheur Jean-Marc Bonmatin, qui travaille depuis 20 ans sur ces molécules, « les preuves de leurs effets catastrophiques sur l’environnement, la biodiversité et même la santé humaine, n’ont cessé de s’accumuler ».

-  Source : Reporterre

-  Photo : un champ de betteraves sucrières. © Justine Guitton-Boussion/Reporterre

C’est maintenant que tout se joue…

La communauté scientifique ne cesse d’alerter sur le désastre environnemental qui s’accélère et s’aggrave, la population est de plus en plus préoccupée, et pourtant, le sujet reste secondaire dans le paysage médiatique. Ce bouleversement étant le problème fondamental de ce siècle, nous estimons qu’il doit occuper une place centrale et quotidienne dans le traitement de l’actualité.

Reporterre est un exemple rare dans le paysage médiatique : totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre, et sans publicité.
Le journal emploie une équipe de journalistes professionnels, qui produisent chaque jour des articles, enquêtes et reportages sur les enjeux environnementaux et sociaux. Nous faisons cela car nous pensons que la publication d’informations fiables, transparentes et accessibles à tous sur ces questions est une partie de la solution.

Vous comprenez donc pourquoi nous sollicitons votre soutien. Des dizaines de milliers de personnes viennent chaque jour s’informer sur Reporterre, et de plus en plus de lecteurs comme vous soutiennent le journal. Les dons de nos lecteurs représentent plus de 97% de nos ressources. Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, le journal sera renforcé. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner