Accueil > Brèves >

La Chine veut construire un site souterrain de déchets radioactifs

9 septembre 2019



La Chine est en train de construire un laboratoire à 560 mètres sous terre au milieu du désert de Gobi, pour effectuer des essais sur les déchets nucléaires. L’installation, située à Beishan, dans la province de Gansu, sera utilisée par des scientifiques et des ingénieurs pour tester l’aptitude de la région à stocker à long terme les déchets hautement radioactifs produits par les centrales nucléaires. La construction débutera l’an prochain et se terminera d’ici 2024. « Nous menons des recherches sur ce projet et il sera bientôt mis en pratique », a déclaré Liu Hua, chef de l’administration nationale de sûreté nucléaire, lors d’une conférence de presse mardi 3 septembre.

Le site a été choisi dans le Gansu parce qu’il présente des conditions idéales pour prévenir les fuites : il n’y a pas d’activité sismique à proximité et le substrat rocheux dans lequel le laboratoire sera installé est fait de granite, ce qui réduit le risque de fuite ou de fractures des eaux souterraines, selon un article publié dans The Journal of Rock Mechanics and Geotechnical Engineering l’an dernier. Les travaux de construction débuteront l’an prochain et l’installation devrait être terminée d’ici 2024. Des recherches seront menées jusqu’en 2040 — et si les résultats sont positifs, une installation de stockage à long terme sera construite.






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
Dans les mêmes dossiers       Déchets nucléaires Chine