Accueil > Brèves >

La Chine va suspendre 90 % des projets de centrale à charbon

15 avril 2016



L’Agence nationale de l’énergie chinoise va introduire un nouveau mécanisme politique demandant à 28 des 31 principales provinces chinoises de suspendre les autorisations aux nouveaux projets de centrales à charbon, indique l’ONG Greenpeace dans un communiqué publié mercredi 13 avril.

Selon une analyse de Greenpeace, cette politique, surnommé système de « feux de signalisation », devrait mettre un terme 90 % des projets de centrale à charbon en cours d’autorisation. La liste « feu rouge » comprend la Mongolie intérieure, Guizhou et Shanxi, les trois provinces abritant le plus de projets charbonniers en cours d’autorisation, ainsi que les huit provinces abritant le plus de projets charbonniers en cours de construction.

La Chine rencontre actuellement une crise de surcapacité d’environ 20 % de production d’énergie issue du charbon. Pour remédier à cette situation, le gouvernement chinois a annoncé cette année qu’il stoppera dans quinze provinces la construction de centrales à charbon déjà autorisées, et qu’il arrêtera l’ouverture de nouvelles mines de charbon jusqu’en 2019.

 Source : Greenpeace (en anglais)






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : La Chine va fermer mille mines de charbon
Dans les mêmes dossiers       Chine