Accueil > Editorial > Brèves >

L’université de Tolbiac évacuée tôt ce matin

20 avril 2018



Une centaine de personnes qui occupaient ce lieu emblématique de la mobilisation étudiante contre la réforme de l’accès à l’université ont été évacuées tôt ce vendredi 20 avril par les forces de police.

Une opération d’une heure. « A 6 heures, plus aucun étudiant ne se trouvait dans les locaux » de la faculté de Tolbiac, annonce la préfecture de police de Paris. Au moins une centaine de CRS ont pénétré à 5 heures du matin sur le site, une tour de 22 étages occupée depuis le 26 mars, dans une ambiance tendue.

« Dès l’arrivée des forces de l’ordre, plusieurs occupants du site ont escaladé les grilles de l’établissement et quitté les lieux », selon la préfecture. Les CRS ont essuyé « quelques jets de projectiles », qui n’ont pas fait de blessés, et ont ensuite rejoint les amphithéâtres, « où de nombreux étudiants s’étaient regroupés ».

Une personne interpellée. Les occupants ont alors quitté les lieux « calmement », « dès les premières injonctions des policiers », indique encore la préfecture. L’opération s’est soldée par une interpellation pour « outrage » et « rébellion ». Des « dégradations nombreuses et de diverses natures sont en cours de constatation », ajoute la préfecture.






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : La Commune libre de Tolbiac prospère joyeusement
Sur les mêmes thèmes       Luttes Pédagogie Education