Accueil > Brèves >

L’incendie d’une antenne près de Limoges revendiqué par un collectif anti 5G

13 janvier 2021



L’incendie d’une antenne, revendiqué par un collectif contre la 5G, a endommagé un émetteur radio situé aux Cars, près de Limoges (Haute-Vienne), dans la soirée du lundi 11 janvier. Un autre incendie a également détruit une antenne radio 4G à proximité, selon France Bleu.

Ces dégâts ont privé 1,5 million de personnes de radio et de télévision numérique terrestre (TNT) dans plusieurs départements de la Haute-Vienne, de la Corrèze, de la Charente et du nord de la Dordogne.

Le premier incendie a été revendiqué par le Comité pour l’abolition de la 5G et son monde (CLA5GSM) dans un courriel adressé au quotidien Le Populaire du Centre.

« Le sabotage de l’antenne des Cars » a eu lieu dans le cadre de l’opération « voix du vent et chants d’oiseaux », d’après le comité. « Malgré notre grand âge et notre connaissance de certains secrets, nous ne sommes pas puissantes, nous ne sommes qu’une poignée, pourchassées, terrifiées, mais nous vaincrons malgré notre faiblesse », est-il écrit dans ce courriel. « Jamais l’iPhone ne réjouira l’humanité », ajoute ce comité.

En 2019, plusieurs dizaines d’antennes-relais avaient été visées par des incendies volontaires, parfois revendiqués par des collectifs contre la 5G.






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Un recours associatif contre la 5G rejeté par le Conseil d’État
Dans les mêmes dossiers       5G