Accueil > On en parle >

L’équilibre écologique, garant de la santé mondiale

9 janvier 2021 / Sonia Shah



La journaliste Sonia Shah est partie sur les traces des épidémies dans « Pandémie », un essai digne d’un polar scientifique. Et si la santé mondiale dépendait de l’équilibre écologique mis à mal par des siècles de développement industriel ?

C’était un consensus scientifique avant même l’apparition de la COVID-19 : 90 % des épidémiologistes avaient prédit qu’un virus ou une bactérie causerait une pandémie planétaire. Avec l’éclosion de plus de 300 maladies infectieuses ces dernières décennies, la prévision paraît logique. Mais d’où viennent les coronavirus, les maladies comme Ebola, le paludisme ou le choléra, une des plus mortelles de l’histoire ? Et si la santé mondiale dépendait de l’équilibre écologique mis à mal par des siècles de développement industriel ?

Des bidonvilles de New York au XIXe siècle aux marchés d’animaux sauvages en Chine, en passant par Port-au-Prince et les forêts centrafricaines, la journaliste Sonia Shah est partie sur les traces des épidémies dans cet essai digne d’un polar scientifique. Véritable voyage dans le corps, le temps et l’espace, Pandémie démontre avec brio le lien entre épidémie et écologie, mais aussi entre maladies infectieuses et conditions de vie des populations. De quoi regarder d’un autre œil la défense de la biodiversité et de la justice sociale.

Sonia Shah :

Les pages qui suivent racontent l’histoire des pandémies à travers le prisme de l’action humaine. C’est une histoire où l’avenir des pandémies, tout comme leur passé, est mêlé au nôtre. Nous le tenons entre nos mains. »






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Enquête sur les risques de pandémies générés par l’élevage industriel
Sur les mêmes thèmes       Culture et idées