Accueil > Brèves >

L’accès aux toilettes, un enjeu écologique

19 novembre 2020



Jeudi 19 novembre, c’est la journée mondiale des toilettes. L’occasion de « sensibiliser à la situation de personnes qui vivent sans accès à un service d’assainissement », a rappelé le Centre d’information sur l’eau dans un communiqué :

Sans assainissement, les gens n’ont d’autre choix que d’utiliser des latrines communales inadéquates ou de pratiquer la défécation à l’air libre. Pour les femmes et les filles, trouver un endroit pour aller aux toilettes à l’extérieur, souvent devoir attendre la couverture de l’obscurité, peut les rendre vulnérables aux abus et aux agressions sexuelles. L’absence de système d’assainissement constitue aussi, et surtout, une menace pour la salubrité des ressources en eau, qui sont ainsi polluées par les déjections humaines, avec tous les risques sanitaires que cela induit. »

Plus de la moitié de la population mondiale, soit 4,2 milliards de personnes, n’ont pas d’assainissement sûr, selon les chiffres de l’ONU. Dans le monde, au moins deux milliards de personnes utilisent une source d’eau potable contaminée par des matières fécales.

Les Nations Unies ont choisi cette année le thème « Eau et changement climatique ». « Les menaces inhérentes au changement climatique comme les inondations, la sécheresse et l’élévation du niveau de la mer peuvent endommager les canalisations, les réservoirs et même les stations d’épuration, a expliqué le Centre d’information sur l’eau. Ces épisodes de plus en plus fréquents et extrêmes tendent à s’aggraver et menacent les systèmes d’assainissement : les eaux usées non traitées peuvent en effet se répandre et provoquer une urgence de santé publique. »






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
Dans les mêmes dossiers       Eau, mers et océans