Accueil > Editorial > Brèves >

Jadot, ouvert à des alliances à droite, tancé par la gauche

10 juillet 2019



Invité samedi au Festival des idées dans la Nièvre, où se rendait une partie de la gauche, Yannick Jadot avait prôné le « pragmatisme » dans des municipalités « où vous avez des gens qui sont sans étiquette ou même divers droite ».

Le chef de file des communistes aux élections municipales à Paris, Ian Brossat, l’a tancé dimanche 7 juillet. « Je suis très surpris par les déclarations de Yannick Jadot, même si cette petite musique s’était déjà fait entendre aux européennes », a déclaré sur France 3 Ian Brossat. « Je ne pense pas que l’écologie soit soluble dans le libéralisme — car c’est produire n’importe quoi dans n’importe quelles conditions sociales et environnementales —, et monsieur Jadot nous dit qu’on peut faire alliance avec la droite, s’est-il indigné. Moi, la droite je l’affronte au Conseil de Paris, elle s’est opposée au tramway, à la reconquête des voies sur berges. »

La députée européenne La France insoumise (LFI) Manon Aubry a de son côté jugé « inquiétants » les « signaux donnés par Yannick Jadot » : « alliances locales avec la droite, acceptation de l’économie de marché ».






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
Sur les mêmes thèmes       Politique