Accueil > Editorial > Brèves >

Ian B., expert des violences policières, libéré après 24 h de garde à vue

26 mars 2019



Actualisation - Mardi 26 mars 2019 - 19 h - Ian B. a été libéré du commissariat du 7e arrondissement, rue Faber, après vingt-quatre heures de garde à vue. Aucune charge ne pèse contre lui, il n’a subi qu’ un « rappel à la loi », indique à Reporterre son avocate, Me Lucie Simon.


Mardi 26 mars 2019 - 10 h

Un expert des violences policières interpellé par la police et en garde à vue

Lundi 25 mars en fin d’après-midi, alors qu’il rentrait d’une conférence qu’il dispensait sur le maintien de l’ordre, Ian B, membre du collectif Désarmons-les, a été interpellé à sa descente du train.

Il a été placé en garde à vue pour « port d’armes prohibées de catégorie A », en l’occurrence des munitions vides qui illustraient son exposé et qu’il transportait sur lui.

Ian B. est un spécialiste reconnu des armes utilisées par les forces de l’ordre. Il est à ce titre consulté par des avocats ou par des journalistes. Il donne souvent des conférences et est par exemple intervenu lors du meeting sur les violences policières organisé à Paris le 20 mars. Le collectif auquel il participe documente les armements de répression ainsi que le nombre de blessés que ceux-ci provoquent. (Écouter ici une courte ITV donnée à Reporterre). Dans ses conférences, il montre souvent des douilles ou des maquettes de grenades, mais pas d’armes fonctionnelles.






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
Sur les mêmes thèmes       Libertés