Accueil > Editorial > Brèves >

Ineos, géant de la pétrochimie, achète le club de football OGC Nice

27 août 2019



Le groupe pétrochimique britannique Ineos est le nouveau propriétaire de l’OGC Nice. Le rachat du club de football français, évoluant en Ligue 1, a été officialisé ce lundi 26 août par le PDG de l’entreprise, le milliardaire Jim Ratcliffe.

« Nous voulons faire de l’OGC Nice un club capable de participer régulièrement aux compétitions européennes », a déclaré Jim Ratcliffe via le site officiel du club.

Jim Ratcliffe possède déjà le FC Lausanne-Sport et l’équipe cycliste nommée Ineos, qui compte dans ses rangs le vainqueur du dernier Tour de France, Egan Bernal.

Ineos est le principal producteur européen des deux matières utilisées pour produire le plastique : l’éthylène et le propylène. Rien qu’en 2016, l’entreprise a produit près de 10 millions de tonnes de plastique. Elle devrait encore investir trois milliards d’euros dans une nouvelle usine de production d’éthylène à Anvers, en Belgique.

Ineos cherche actuellement à diversifier les sources d’approvisionnement de ses raffineries et usines de production pétrochimiques en misant sur le gaz de schiste. L’entreprise a obtenu plusieurs licences pour exploiter le gaz de schiste au Royaume-Uni, notamment dans le Yorkshire, où elle mène plusieurs projets d’exploration.

À proximité des usines et des sites de forage, riverains et activistes écologiques s’attellent à gripper les plans d’Ineos. Ils dénoncent notamment les conséquences de l’extraction de gaz de schiste par la fracturation hydraulique et des infractions commises par le groupe, qui tente de contourner les règles européennes destinées à limiter la pollution de l’air et de l’eau.






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Tour de France : l’équipe Ineos, championne du plastique polluant
Dans les mêmes dossiers       Mines et Gaz de schiste



Sur les mêmes thèmes       Climat