Accueil > Editorial > Brèves >

Européens, Étasuniens et Chinois prévoient de moins prendre l’avion en 2020

16 janvier 2020



La plupart des citoyens chinois, européens et étasuniens prévoient de prendre moins l’avion pour leurs vacances cette année afin de limiter les émissions de CO2 des avions, selon une enquête de la Banque européenne d’investissement (BEI) publiée mardi 14 janvier.

Le sondage de la BEI sur le climat a été réalisé auprès de 30.000 personnes dans les 28 pays de l’Union européenne ainsi qu’aux États-Unis et en Chine.

Dans le sondage, 36 % des Européens ont déclaré qu’ils prenaient déjà moins l’avion pour leurs vacances afin de contribuer à la prévention du changement climatique et 75 % avaient l’intention de le faire en 2020. En Chine, le nombre de personnes prévoyant moins de voyages en avion pour les vacances cette année était de 94 %, et de 69 % aux États-Unis.

Dans une tribune publiée en mai dernier sur Reporterre, Aurélien Bigo rappelait que « monter à bord d’un avion rendra votre trajet 125 fois plus émetteur en moyenne que de monter dans une voiture ; et plus de 1.500 fois plus émetteur que de monter dans un train ».

L’enquête a également montré que 93 % des Chinois choisissent les transports publics plutôt que la voiture pour des raisons environnementales. En Europe, la tendance était de 64 % et aux États-Unis de 49 %. En outre, 92 % des Chinois et 79 % des Européens se sont engagés à réduire la consommation de viande rouge, selon le sondage, alors que seulement 68 % des Étasuniens étaient prêts à le faire.






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : L’avion émet 1.500 fois plus de CO₂ que le train
Sur les mêmes thèmes       Climat