Accueil > Editorial > Brèves >

En Indonésie, d’immenses feux de forêt menacent le climat et les populations

23 septembre 2019



En Indonésie, des milliers de kilomètres carrés de forêt sont la proie des flammes. Ces incendies ont été allumés délibérément afin de défricher des terres pour l’agriculture, en particulier pour le papier et l’huile de palme, mais leur intensité est particulièrement forte du fait de la sécheresse.

Le Service de surveillance de l’atmosphère de Copernicus (CAMS), dépendant de l’Union européene, annonce, dans un commuiqué publié lundi 23 septembre, que les émissions quotidiennes de CO2 liées à ces feux atteignent un niveau similaire à celui des incendies dévastateurs de la même période, en 2015, et un niveau nettement supérieure à la moyenne 2003-2018.

« Ces incendies sont inhabituels et ils sont très préoccupants, commente Mark Parrington, responsable scientifique au CAMS. En Indonésie, la combustion de la tourbe, qui peut couver à basse température et sous terre, est la préoccupation la plus importante car elle libère du carbone qui est stocké depuis des dizaines ou des milliers d’années. Une partie de ce carbone sera à nouveau absorbée par la biosphère, mais cela est difficile à estimer en temps réel. Les niveaux de pollution très élevés et persistants en Indonésie et sur le continent maritime observés et prévus par le CAMS constituent sans aucun doute une menace pour la santé humaine, la flore et la faune. »

Estimation des missions quotidiennes totales de CO2, en comparant 2019 (en rouge) à 2015 (en jaune) et la moyenne 2003-2018 (en gris), montrant la comparabilité des émissions récentes avec les mêmes jours en 2015. Source : Copernicus Atmosphere Monitoring Service/ECMWF





Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
Dans les mêmes dossiers       Forêts tropicales



Sur les mêmes thèmes       Climat