Accueil > Editorial > Brèves >

En Bolivie, des milliers de manifestants contre les feux de forêt

9 octobre 2019



À l’aube des élections présidentielles boliviennes, des centaines de milliers de militants se sont rassemblés vendredi 4 octobre dans les rues de Santa Cruz, la grande ville de l’est du pays. Ils adjurent Evo Morales, le président actuel, de rendre public le nombre de feux de forêts survenus cette année. Pour le moment, ce dernier refuse toute déclaration par crainte de provoquer un tollé international. Le gouvernement veut éviter de se retrouver dans la même position que le président brésilien, Jair Bolsonaro, face à l’ONU un mois plus tôt. Selon l’agence Reuters, le nombre d’hectares de la forêt de Chiquitania détruits par les flammes serait plus vaste que le Costa Rica.






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Une enquête sur la Bolivie, utopie écosocialiste
Dans les mêmes dossiers       Forêts tropicales