Accueil > Editorial > Brèves >

Deux écologistes assassinés au Honduras

13 septembre 2019



Le 28 août 2019, Roberto Antonio Agueta Tejada et José Mario Rivera, deux défenseurs de la terre et du territoire du département de Colon, au Honduras, ont été tués.

Les deux hommes participaient activement à la résistance contre le projet minier Guapinol appartenant à la société Inversiones los Pinares, un projet qui, depuis sa création, a provoqué un conflit dans la région et pour lequel 32 défenseurs ont été criminalisés pour leur résistance, notamment Roberto Antonio Agueta Tejada. .

Ces meurtres ont eu lieu quelques jours seulement après la visite du Groupe de travail des Nations Unies sur les entreprises et les droits de l’homme au Honduras. Le Groupe venait évaluer les progrès réalisés par le pays dans le domaine des droits de l’homme.

La délégation s’était concentrée sur la situation des défenseurs des droits de l’homme et des communautés autochtones dans le cadre de projets liés à l’extraction de ressources naturelles, à l’agriculture industrielle et au secteur de l’énergie. Il avait émis des recommandations sur l’importance de la protection des défenseurs de la terre et des terres menacés et attaqués pour leur résistance aux projets économiques sur leurs territoires.

Source : E.S. avec
. HRD






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Deux indigènes écologistes assassinés au Honduras
Sur les mêmes thèmes       Libertés