Accueil > Editorial > Brèves >

Des peuples indigènes menacés par les feux en Amazonie, « une menace génocidaire »

30 août 2019



En Amazonie orientale, des incendies ont été aperçus à proximité d’Awá non contactés, un peuple qui vit dans la dernière partie de forêt tropicale existant encore dans la région, a alerté l’ONG Survival dans un communiqué daté du 29 août.

« La population locale a signalé que les bûcherons qui avaient mis le feu étaient lourdement armés et empêchaient les pompiers d’accéder à la zone », a rapportée l’ONG de défense des peuples autochtones. Les Awá, connus comme le peuple le plus menacé sur Terre, connaissent déjà une forte pression liée à la déforestation.

De l’autre côté du Brésil, la forêt ancestrale des Uru Eu Wau Wau, certains desquels sont toujours non contactés, est également en train d’être détruite par le feu. Leur réserve est depuis longtemps la cible d’éleveurs et de colons.

La COIAB, la Coordination des organisations autochtones de l’Amazonie brésilienne, a publié une déclaration : « Les incendies sont en train de détruire les forêts restantes dans ces régions, espaces vitaux pour la survie de nos familles. […] L’État du Mato Grosso […] est également le foyer […] de peuples isolés. La présence de beaucoup d’entre eux n’a pas encore été reconnue par l’état brésilien, et il se peut qu’ils soient en train de fuir […] à cause des taux élevés de déforestation et de départs de feu. »

Le directeur de Survival International, Stephen Corry, a déclaré : « Ces incendies ne sont maintenant pas seulement une catastrophe environnementale, mais sont également potentiellement génocidaires. En encourageant les colons et les éleveurs qui allument ces feux, le président Bolsonaro signe un arrêt de mort pour les peuples non contactés. Si leur forêt est détruite, ils ne pourront tout simplement pas survivre. »

 Source : Survival.

 Photo : La forêt où ces deux personnes autochtones ont été filmées est à présent en feu. Il n’est pas encore certain qu’ils aient survécu, indique Survival(© Mídia Índia). Voir aussi la vidéo d’où est tirée cette photo.






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : « La forêt amazonienne pourrait rapidement devenir une savane »
Dans les mêmes dossiers       Forêts tropicales