Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Entretien — Numérique

« Avec les fablabs, on peut créer au lieu d’acheter »

Les fablabs sont des lieux de mise à disposition de machines en présence de personnes ayant les compétences pour les faire fonctionner. Chacun peut y fabriquer tout ce qu’il imagine (ou presque). Le mouvement hésite entre ceux qui promeuvent la création en commun par le détournement et la récupération et ceux qui s’orientent vers le monde de l’industrie.

Mathieu Dupont de Dinechin est membre de l’association Chantier libre, qui vise à promouvoir et à faciliter l’utilisation des outils libres, qu’ils soient matériels ou logiciels, autour de Roanne (Loire).


Imprimante 3D, découpeuse laser, fraiseuse, scanner 3D sont les machines que l’on trouve le plus fréquemment dans les fablabs, ces lieux de partage et de mutualisation des outils et des connaissances. Dans l’idéal, explique Mathieu Dupont de Dinechin, les fablabs permettent de lutter contre le gaspillage et de s’extraire en partie de la société de consommation. Mais tous ces ateliers ne prennent pas nécessairement cette direction.

VOIR LA VIDEO

  • Propos recueillis par Hervé Kempf, réalisation par plumeStudios

C’est maintenant que tout se joue…

La communauté scientifique ne cesse d’alerter sur le désastre environnemental qui s’accélère et s’aggrave, la population est de plus en plus préoccupée, et pourtant, le sujet reste secondaire dans le paysage médiatique. Ce bouleversement étant le problème fondamental de ce siècle, nous estimons qu’il doit occuper une place centrale et quotidienne dans le traitement de l’actualité.

Reporterre est un exemple rare dans le paysage médiatique : totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre, et sans publicité.
Le journal emploie une équipe de journalistes professionnels, qui produisent chaque jour des articles, enquêtes et reportages sur les enjeux environnementaux et sociaux. Nous faisons cela car nous pensons que la publication d’informations fiables, transparentes et accessibles à tous sur ces questions est une partie de la solution.

Vous comprenez donc pourquoi nous sollicitons votre soutien. Des dizaines de milliers de personnes viennent chaque jour s’informer sur Reporterre, et de plus en plus de lecteurs comme vous soutiennent le journal. Les dons de nos lecteurs représentent plus de 97% de nos ressources. Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, le journal sera renforcé. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner