Accueil > Editorial > Brèves >

À Lille, le débat public sur les déchets radioactifs a été boycotté

3 juin 2019



Mardi 28 mai 2019 à Lille, le débat national sur la gestion des déchets radioactifs a été perturbé et annulé suite au boycott de plusieurs collectifs. Lilleradiée, le comité de soutien local à la lutte de Bure, ANV-COP21 et Extinction Rebellion ont dénoncé au cours de leur action « un débat hypocrite et biaisé qui sert à légitimer la poursuite du nucléaire ».

Selon leur communiqué, « une cinquantaine de militant·e·s ont investi la réunion de manière non violente[...] Ils ont rappelé haut et fort les méfaits du nucléaire, qualifié d’ écocide et de crime contre l’humanité. Ils ont également chahuté les représentant·e·s du nucléaire pour empêcher leurs discours [...] Une heure après son commencement, le débat a été annulé par ses organisateur/ice-s  ».

Cette réunion était l’une des 23 rencontres organisées dans le cadre du débat public autour de la 5e édition du « plan national de gestion des matières et déchets radioactifs  » (PNGMDR). Il se déroule depuis le 17 avril et jusqu’à septembre prochain.

Au sein du milieu anti nucléaire, la participation fait polémique. Les opposants à Bure et le réseau sortir du nucléaire ont appelé au boycott tandis que Greenpeace et France nature environnement ont décidé d’y contribuer.






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Déchets radioactifs : les clés du grand débat
Dans les mêmes dossiers       Déchets nucléaires