Accueil > Editorial > Brèves >

2019, deuxième année la plus chaude jamais enregistrée

11 mars 2020



L’Organisation météorologique mondiale (OMM) a publié, ce mercredi 11 mars 2020, son rapport sur l’état actuel du climat terrestre. Le rapport confirme que 2019 a été la deuxième année la plus chaude jamais enregistrée par l’OMM, en lien avec les agences météorologiques nationales.

Le rapport rappelle que l’année 2019 s’est achevée sur une température moyenne mondiale de 1,1 °C supérieure aux niveaux préindustriels estimés, qui n’est surpassée que par le record établi en 2016, dû à un très fort épisode El Niño. La période 2015-2019 représente les cinq années et, 2010-2019, la décennie les plus chaudes jamais enregistrées. Depuis les années 1980, chaque décennie successive a été plus chaude que toutes les décennies précédentes depuis 1850.

« Nous sommes actuellement très loin d’atteindre les objectifs de 1,5°C ou 2°C prévus par l’accord de Paris », a réagi le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres.

Ce rapport a pour objectif de documenter les impacts des événements météorologiques et climatiques sur le développement socio-économique, la santé humaine, les migrations et les déplacements, la sécurité alimentaire et les écosystèmes terrestres et marins.






Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
Sur les mêmes thèmes       Climat